AnimalSCC - 7 rue de la Nouvelle Eglise, 67450 MUNDOLSHEIM
Blog5 octobre 2018

LA TROUSSE DE SECOURS

La trousse de secours bien que l’on y pense assez peu est un élément indispensable !

Il me paraît important de rappeler que celle-ci doit impérativement suivre votre compagnon à quatre pattes et non être rangée au fond d’un meuble ; au risque de se révéler totalement inefficace au moment où vous en aurez véritablement besoin.

Un accident arrive toujours sans que l’on s’y attende, sans prévenir !

Dans ces instants où l’on peine parfois à rester lucide, il est primordial de penser avant toute autre chose à sécuriser le périmètre et à ne pas se mettre en danger soi-même. En effet comment peut-on porter secours à autrui si soi-même on se blesse gravement ?

Exemple de contenu conseillé :

• Un thermomètre,
• Des compresses stériles,
• Des dosettes de sérum physiologique,
• Une crochet tire-tiques,
• Un désinfectant (Bétadine ou Biseptine),
• Deux lacets assez longs en tissu (Muselière/garrot),
• Une paire de ciseaux,
• Une pince à épiler,
• Des bandes Elasto – largeur 3cm et 6 cm/bandes crêpes,
• Une seringue de 20 ml,
• Du miel au thym (cicatrisant),
• Des bouillons/cubes,
• De l’Aspivenin,
• De l’Advantix (chien uniquement),
• Un collier Scalibor (pour séjour dans le sud de la France),•
• Une couverture de survie,
• Pour les chiens épileptiques : Du valium et une seringue de 2 ml.

Attention à ne jamais laisser votre animal dans l’habitacle d’un véhicule, surtout par fortes chaleurs.

N’attendez surtout pas !

Enfin, une fois les premiers secours effectués, une visite chez un vétérinaire s’impose afin que le professionnel puisse effectuer un bilan plus complet de la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *